Lycée Lamartine

121 RUE DU FAUBOURG POISSONIÈR 75009 PARIS

> Site internet


Le lycée est fondé en 1893 à l’emplacement de l'hôtel particulier bâti vers 1697. Il est rebâti et augmenté en 1740 par Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne. Les bâtiments sur rue et en retour sur la cour, les terrasses et l’escalier de l’ancien jardin vers la cour du lycée datent de cette époque.

Le marquis de Saint-Florentin fait construire un nouvel Hôtel particulier, connu sous le nom d'Hôtel de La Vrillière, situé au 2 de l'actuelle Rue Saint-Florentin qui jouxte la Place de la Concorde. Il sera achevé en 1769. 

Rachetée en 1891 par le ministère de l'Instruction publique, la maison devient un lycée de jeunes filles. Il s'agit au départ du petit lycée du lycée Racine, dont il prend l'indépendance en 1893.

En 1914, des filles sont présentées et reçues au baccalauréat, dans une filière scientifique.

De juin à août 1940, le lycée est transformé en centre de réfugiés lors de l’Exode. Il retrouve sa fonction première dès octobre. La guerre est une période néfaste pour le lycée, car la minorité juive est fortement touchée par la collaboration et des dizaines d’élèves seront déportées.

Le lycée annexe la filature de coton du numéro 119. Cette partie est encore aujourd’hui surnommée  la cour coton». Les troubles de mai 1968 n’épargnent pas Lamartine, et les élèves réussissent à faire réécrire le règlement intérieur, jugé trop strict et obsolète.

À cette période d’agitation suit une période de transition qui fera de Lamartine ce qu’il est aujourd’hui, avec la création des classes artistiques.

Source : page wikipedia